Site Officiel d'Enrico Macias :: Contenu :: Les paroles des chansons d'Enrico Macias :: L'amour de la famille

 

  Créer un compte
 
 

Menu Général

 

Accueil
Biographies
Livre d'or

 

 

Espace utilisateurs

 
Dates des concerts
Le forum
Proposer une info
Proposer une photo
Proposer un fichier
Proposer une petite annonce
 

 

Multimédias

 
Galerie téléchargements
Galerie photos
Galerie lyrics
 

 

Espace professionnel

 

Télécharger les fiches techniques au format PDF

Contact PRODUCTION

 

L'amour de la famille




Refrain


 


Que je reviens de voyage


Que ma femme est dans mes bras


Mon cœur est fou de joie


Mais pas moyen d’espérer


Un instant d’intimité


Tous mes parent son la


Ils me questions


Ils sont content


Ils veulent me faire plaisir s’est évident


Comment leur dire que j’aimerais


Avoir ma femme a moi de temps en temps


C’est chaque fois la même corrida


Qu’ont ils sont installer ils restent la


Et comme il est très tard


Quand ils décident de s’en aller


Ont les invitent a dîner


 


Il n’y a rien a faire


Nous ne pouvons rien faire


Sans que quelqu’un frappe a la porte de ta cour


Y’en a qui serai furieux


Mais nous on est heureux


Chez nous l’amour de la famille


Passe avant tous


 


Hier soir nous étions près


A partire au cinéma


Quand j’ai vu devant moi


Mon oncle de valenciennes


Avec ma tante germaine


Ils ont pleuraient de joie


Dans un sourire très éloquent


Ont leur a dit entrer quelque instant


Une heur après


Ils nous ont dit


Vous n’auriez pas une chambre d’amis


C’est chaque fois la même corrida


Qu’ont ils sont installer ils restent la


Et comme il est très tard


Quand ils décident de s’en aller


Ont les invitent a dîner


 


Il n’y a rien a faire


Nous ne pouvons rien faire


Sans que quelqu’un frappe a la porte de ta cour


Y’en a qui serai furieux


Mais nous on est heureux


Chez nous l’amour de la famille


Passe avant tous


 


J’ai beau me faire des illusions


Il y’a toujours quelqu’un a la maison


Une cousine ou un cousin


Il faut vous dire que j’ai quelque uns


C’est chaque fois la même corrida


Qu’ont ils sont installer ils restent la


Et comme il est très tard


Quand ils décident de s’en aller


Ont les invitent a dîner


 


Il n’y a rien a faire


Nous ne pouvons rien faire


Sans que quelqu’un frappe a la porte de la cour


Y’en a qui serai furieux


Mais nous on est heureux


Chez nous l’amour de la famille


Passe avant tous


 


Refrain










Copyright © by Site Officiel d'Enrico Macias Tous droits réservés.

Publié le: 2005-03-22 (550 lectures)

[ Retour ]

--> NSN JPCache Activé <--
 

.:: Theme Designed by Jeff :: Enrico MACIAS themes by Jeff Site ::.